MOCA CROCE

Ajouté à mes favoris Ajouter à mes favoris

Percez le secret de ses vieilles maisons, de ses vestiges prehistoriques au centre d’une vallée sauvage.

Située près de Petreto Bicchisano, cette commune regroupe les anciens hameaux de Moca et de Croce, au centre d’une région sauvage.  Du haut de ce village perché, vous apprécierez la vue sur la vallée en contrebas.

Tout d’abord, prenez la route bordée de tilleuls et de maisons datant de la fin du XIX° siècle. . On y accède par des ruelles typiques corses. Un monument aux morts et une maison forte « A Torra » qui daterait, dans sa partie la plus ancienne de 1572 sont à voir.

Ensuite, dans le quartier le plus important du village, en contrebas de la départementale, se dresse une autre bâtisse de la même époque (1598) « A Casa di u Moru ».  Elle doit son nom à une potence de granit en forme de tête de Maure accrochée à la façade.

Le clocher de l’église Santa Maria Assunta, vous fera voyager du haut de ses trois étages. Ajouré et surmonté d’une lanterne, il est l’un des plus beaux de la région. Au lieu-dit « A Sapara », on peut découvrir l’Abbadia Santa Maria di Cruscaglia. Effectivement, cette chapelle de type roman, restaurée récemment, a été construite pour accompagner un prieuré aujourd’hui entièrement disparu. Elle appartenait au XIV° siècle à une abbaye de Gênes. Un campanile a été rajouté au XVII° ou XVIII° siècle.

Et enfin, à ne pas manquer : a Torra  de Ballestra, les vestiges d’un ancien moulin près du pont «d’U Rutò ».

Notamment, c’est de là que part un sentier à flanc de colline qui vous mènera à  la cascade de « Piscia di l’Onda ». En effet, une magnifique balade, dans un cadre naturel, au cœur d’une végétation luxuriante. La beauté de cette chute d’eau vous offre un décor qui vous laissera sans voix.